Présentation de l'AMAP

Marie-Françoise Gilbert et Bruno Grollier s’inscrivent dans les principes de la charte des AMAPs tels que rapportés dans le document de Alliance Provence disponible ici.
Les producteurs et les consommateurs doivent être en parfait accord sur les finalités de l’AMAP. Le plus important est donc qu’une AMAP soit un cadre permettant aux consommateurs et aux producteurs d’instaurer des rapports de qualité les uns avec les autres.
Ici l’échange n’est pas que matériel mais également humain. L’AMAP regroupe des personnes qui partagent certaines valeurs.

Que veulent les gens qui consomment les produits ?
Ils veulent qu’on ne les empoisonne pas et au-delà qu’on leur donne des produits de qualité. Ils veulent avoir toute confiance en leur producteur. Pour cela, le producteur doit opérer dans la plus grande transparence. C’est l’esprit du fermier de famille.

Que veulent les producteurs qui fournissent les produits ?
Ils veulent pouvoir vivre correctement d’un métier qu’ils ont choisi et qu’ils adorent. Ils veulent être reconnus pour ce qu’ils font. Ils veulent échanger avec le cercle des consommateurs de leurs produits en toute transparence et en toute confiance. C’est l’esprit du fermier de famille.

Sans les mangeurs, les producteurs n’existent pas et sans la confiance des mangeurs ils n’existent pas.
Sans les producteurs, les mangeurs ne seront plus maîtres de ce qu’ils consomment, et sans la confiance en leurs producteurs, ils ne seront plus maîtres de ce qu’ils consomment.

Les paysans partenaires

Le lieu de distribution

Le contrat