Le blé

Le blé est la production centrale de la ferme. C'est avec cette culture qu'ils ont eu le plus de difficultés car les terres humides et lourdes ne sont pas propices à la culture des céréales. Elles sont plutôt destinées à de l'herbage.

Les premières années de production étant sèches, leur production a été suffisante. Par contre ces dernières années étant plutôt humides, les mauvaises récoltes  se sont enchaînées les obligeant à acheter du blé à des producteurs bio du réseau. Ces producteurs travaillent dans le même esprit que Marie-Françoise et Bruno. Leurs exploitations sont dans la plaine et ont donc des terres plus propices aux céréales.

Ce blé (soit provenant de Bellevue, soit provenant d’agriculteurs de leur réseau bio) est expédié au moulin de Nieul-sur-l'Autise, un moulin associatif à eau du 17ième siècle qui fonctionne sur le cours de l'Autise (la maison de la meunerie).
Marie-Françoise fait le choix de l'emmener chez Thierry LIMOGES le meunier, parce que pour faire le meilleur pain possible, on a intérêt à associer les compétences d'un meunier dont le métier est de faire de la farine à celle d’un paysan boulanger dont le métier est de faire du pain.

Dans le cadre de sa passion, Marie-Françoise recherche des producteurs susceptibles de lui fournir des variétés de blés anciens (intéressantes pour leurs qualités gustatives, immunologiques, ou variétés mieux adaptées à la culture dans des terres plus humides, etc.).

Marie-Françoise et Bruno vont récupérer en 2011 des terres drainées qui vont être davantage propices aux cultures de céréales. Ils vont donc pouvoir reprendre plus sereinement leur production de blé. Pour les besoins de la certification Ecocert, il faudra cependant attendre trois ans pour que ces terres passent en bio.

Comments